Demande de transparence sur les tirs de défense renforcée du loup

Demande de transparence sur les tirs de défense renforcée du lou

Suite à la réception d’un courrier du Préfet, notre association renouvelle sa demande pour disposer des documents liés à des opérations de tirs de loups menées sur Plan-de-Baix et Ourches.

Communiqué – CCVD et biodiversité

Communiqué de presse Frapna Drôme Nature Environnement – CCVD : Le silence du vice-président chargé de la biodiversité est assourdissant…

Vendredi 28 février 2020

Le 10 novembre 2019, Frapna Drôme Nature Environnement adressait un questionnaire à la Communauté de Communes du Val de Drôme (CCVD), accompagné d’une lettre au président de l’intercommunalité afin d’établir un bilan des actions menées pendant la mandature autour de la question de la biodiversité.

Les réponses à ce document devaient permettre d’informer les citoyens de la Vallée de la Drôme sur les actions menées par la CCVD en faveur de la biodiversité durant les six années de mandature (2014-2020).

Mais Frapna Drôme Nature Environnement ne dispose d’aucune réponse…

L’érosion de la biodiversité est identifiée comme un problème majeur, tant au niveau local que planétaire, et le dernier rapport de l’IPBES (2019), particulièrement alarmiste est venu nous le rappeler.

Le rapport 2019 de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB) nomme les quatre causes majeures de l’effondrement de la biodiversité (indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr) :

· Artificialisation des sols.

· Surexploitation des ressources.

· Changement climatique.

· Espèces envahissantes.

Concernant la Biodiversité dans la Vallée de la Drôme, l’avenir n’est pas plus brillant qu’ailleurs, malgré des résultats encourageants en particulier dans le domaine de l’agriculture biologique. L’urbanisation se développe à marche forcée, les perspectives du changement climatique sont inquiétantes, les ressources en eau sont surexploitées, les tentatives de réduire l’utilisation des pesticides déclenche la colère des lobbies agricoles soutenus par l’État, la chasse s’exerce sans retenue dans les Réserves naturelles… La liste est longue et la tâche est énorme pour un vice-président chargé de la Biodiversité.

En questionnant la CCVD, Frapna Drôme Nature Environnement espérait obtenir les réponses de la collectivité face à ces urgences. Les adhérents de l’association, inquiets, ont constaté l’absence de participation du vice-président dans la plupart des commissions ou organismes traitant spécifiquement de Biodiversité (Réserve des Ramières, Natura 2000, Plans nationaux d’action, lutte contre les espèces envahissantes…). Ils s’interrogent : quelles sont les actions proposées et mises en œuvre par M. Gilbert POURRET, Maire d’Omblèze et vice-président de la CCVD pour la Biodiversité ?

S’il paraît important de faciliter l’investissement des élus dans les exécutifs des collectivités en leur attribuant des indemnités, ces indemnités doivent engager à un investissement.

Les enjeux environnementaux et en particulier ceux concernant la Biodiversité sont déjà et seront de plus en plus au cœur des politiques publiques et du débat nécessaire avec les citoyens. Les intercommunalités et la CCVD en particulier devront multiplier leurs engagements dans ce sens afin d’amortir les effets du bouleversement climatique, mettre fin à l’érosion de la biodiversité et réussir la transition vers un monde sobre, durable et solidaire.

Frapna Drôme Nature Environnement sera très attentive, après les élections de mars, à la nomination et à la mission des vice-présidents chargés de la Biodiversité au sein de toutes les intercommunalités drômoises. Les citoyens attendent que cette mission soit transversale, au centre des projets des collectivités et soit portée réellement par des élus compétents, motivés et actifs.

Contact : Roger Mathieu – 06 30 12 20 52.

(Source image du carrousel : //commons.wikimedia.org/wiki/File:Dr%C3%B4me.jpg)