Chasse des chamois drômois : participez vite à la consultation publique et dites NON

Le projet d’arrêté fixant, pour la Drôme le nombre d’animaux, d’espèces de grand gibier, pouvant être tués dans le cadre du plan de chasse triennal 2024-2027 (nombre d’animaux à tuer durant les trois prochaines années) est soumis à la consultation du public jusqu’au 12 mai prochain sur le site de la Préfecture.

Alors que les populations de chamois drômois se sont effondrées ces dernières années (les effectifs de chamois drômois, sur de nombreux sites emblématiques comme le massif de Saoû, ont été divisés par 3 ou 4 depuis 20 ans) et que la reproduction de cette espèce est très dégradée (bouleversements climatiques en cours), les chasseurs drômois demandent de pouvoir tuer plus de 1 000 chamois dans les trois prochaines années…

La Fédération des chasseurs de la Drôme a demandé à leurs adhérents de se manifester en masse pour avoir encore plus de chamois à tuer.
Il est donc très important qu’un maximum de citoyens participent à cette consultation du public.

Votre réponse doit être très claire et commencer par :
« Je suis contre le projet de plan de chasse chamois et pour l’arrêt de la chasse de cette espèce ».

Ensuite, il faut une ou deux phrases simples qui expliquent « Pourquoi ? ».
Voici quelques arguments à adapter :

Depuis de nombreuses années, les chamois drômois se font de plus en plus rares, j’en vois de moins en moins (baisse des comptages, ils ont disparu…).
Dans de nombreux sites drômois l’espèce, autrefois abondante, a presque disparu (donnez des exemples si vous en avez : Massif de Saôu, Gorges de l’Aygues, Gigors…). Lorsque je randonne, je vois moins de cabris de chamois, la reproduction de cette espèce se dégrade de manière inquiétante (nombre de cabris par femelle chamois divisé par deux) conséquence des bouleversements climatiques en cours.

ATTENTION : Pour être prise en compte par l’administration votre réponse doit bien contenir ces deux éléments :

  • Je suis CONTRE
  • Une ou deux phrases qui expliquent POURQUOI vous êtes contre.

Pour aller plus loin concernant les chamois de la Drôme, cliquez ici.


Suivez les boutons ci-dessous pour découvrir les autres actualités