La carrière de Saint-Nazaire-en-Royans serait-elle plus acceptable dans un autre village drômois ?

Communiqué de Frapna Drôme Nature Environnement du 15 février 2021

Le préfet a refusé le projet de carrière qui devait s’implanter sur le Mont Vanille à Saint-Nazaire-en-Royans. L’association Frapna Drôme Nature Environnement se réjouit de cette décision qui fait suite à la mobilisation de la population qui s’est opposée à un projet qui allait impacter gravement l’environnement.

L’association a alimenté cette mobilisation et s’est prononcée contre cette carrière, comme la majorité des membres de la commission départementale de la nature des paysages et des sites (CDNPS) à laquelle était soumis ce dossier le 14 janvier 2021.

Le préfet refuse ce projet de carrière principalement pour l’atteinte au paysage. Frapna Drôme Nature Environnement rappelle que cet impact visuel n’est qu’une partie émergente de la destruction de l’environnement par les activités humaines et qu’il est urgent d’agir. Un projet de carrière est-il plus défendable dans un lieu plutôt qu’un autre ? Quels sont les paysages ou les milieux, les villages que nous pourrions sacrifier à cette boulimie extractive ? Les ressources de notre
planète et de notre territoire sont limitées et si nous voulons préserver nos conditions de vie durablement, de nouvelles pistes sont maintenant à considérer prioritairement : éviter l’extraction de nouveaux matériaux, développer l’utilisation du bois et de matériaux renouvelables dans la construction, mais surtout limiter nos besoins à l’essentiel, recycler, réutiliser…

Le problème du gaspillage de nos ressources est complètement lié à celui des carrières qui ajoute souvent à un prélèvement irrémédiable, une activité d’enfouissement de déchets de diverses origines. Cette boucle alimentée par une surconsommation de nos ressources contribue à détruire toujours plus vite l’environnement.

A côté de la commune de Saint-Nazaire-en-Royans, la succession de projet d’extraction et d’enfouissement auront impacté lourdement la qualité de vie des habitants du village de Beauregard-Barret… A Chatuzange-le-Goubet, quelques kilomètres plus loin, un nouveau projet d’agrandissement de la
décharge a été engagé : depuis 30 ans, plusieurs millions de tonnes de déchets ont déjà été enfouis ici. Ici comme à Roussas ou à Pierrelatte, on continue de préparer une belle infusion pour les enfants !

Frapna Drôme Nature Environnement espère que cette première victoire au Mont Vanille engagera les habitants mobilisés à exiger que nous construisions un territoire zéro déchet pour ne plus gaspiller nos ressources rares, et préserver les sols, l’air, la ressource en eau, et les paysages…

(Crédit photo du carrousel : Matthieu Riegler.)


Suivez les boutons ci-dessous pour découvrir les autres actualités